Les dangers de l’endoctrinement ésotérique

Mis à jour : 25 mai 2019



Il ne se passe pas un jour dans le milieu de la spiritualité, de l’ésotérisme et de l’occultisme où l’on n’entend pas des anecdotes ou alors sans en vivre soi-même.

En connaissance de cause, j’ai pu entendre la plupart des bêtises qui circulent parmi les pseudo-praticiens, les charlatans ou encore les New-Age. Pour ma part, ces trois types font partie d’un tout indissociable. Je tiens à vous demander pardon tout de suite pour le ton acerbe et vitriolant de cet article.

Je pense que la première chose que l’on peut entendre quand nous commençons à nous intéresser à l’ésotérisme, ce sont les vendeurs/gérants de magasins, ainsi que les fameuses voyantes/médiums d’arrière-boutiques qui vous annoncent le décret que l’on attend tous : « vous avez quelque chose en vous ! De grandes capacités, une puissance incroyable. Des énergies de Lumières exceptionnelles... »

Discours typique des New-Age (et/ou) mercantiles.

La plupart de ces phrases creuses et asémantiques ont un but bien particulier, accrocher le chaland. La personne se sent comprise, entourée, choyée, privilégiée, spéciale, etc. L’ego bien gonflé pousse le nouvel élu du fin fond des rayonnages à retourner dans ledit endroit afin de perpétuer son remplissage de mièvreries.

Par la même occasion, il dévalise la boutique en produits, objets, outils, ouvrages, pierres, bijoux et j’en passe comme le nombre de consultations de voyance faisant le plaisir du gérant et par la suite reprend contact afin de suivre une formation débilitante au prix exorbitant.

Au fur et à mesure de leurs réunions d’ahuris acéphales, le gourou le rend populaire et le présente aux autres comme étant le nouveau Sauveur du tiroir-caisse contre les forces du mal des ésotéristes et occultistes sérieux qui annihilent leur commerce bien rôdé.

À force de tourner en rond dans un groupe sans consistance lui réclamant lâcher-prise, amour, lumière, tolérance et médiocrité intellectuelle, le soupirant élu bascule du mauvais côté de la balance aux yeux de ces personnes dont la Lumière est aussi artificielle qu’un néon publicitaire. Traité comme le représentant du Coté Obscur de la Force, le jeune Padawan franchement éjecté se dit que finalement peut-être devrait-il tenter le coup dans un groupe plus « érudit ».

Ainsi il va de groupe en groupe puis atterrit dans des groupes célèbres ou la panégyrie tue le candidat. Lui dit-on de vider sa coupe afin de mieux la « re-remplir » sans objection. Par cette assertion le candidat se voit démuni de ses connaissances afin d’adopter celles du ledit groupe. Une fois lobotomisé et devenu un bon petit soldat ou mouton de Panurge, ce dernier poursuit un processus initiatique bancale lui remplissant la tête de termes et mots compliqués sans en comprendre la réelle profondeur et sémantique et accepte sans broncher toutes les faveurs que les autres « initiés » lui réclament.

Au bout d’un long moment, avec une chance exceptionnelle, le candidat se met à réfléchir et comprend que malgré la forme alambiquée et pseudo-érudite, le fond est exactement le même que les groupes précédents classés New-Age. Au final, il quitte le navire avec une exécration ou autres malédictions sclérosées protégeant un secret néantisé.

Dès lors, cette personne malmenée va continuer à sinuer dangereusement seule ou accompagnée sur le fil du rasoir qui n’est nullement celui d’Ockham, en risquant moult fois de friser l’hystérie, la folie, le délire, et autres joyeuses névroses ne sachant plus où se trouve la vérité.

Dans la plupart des cas, ces personnes continuent seules (entièrement désocialisé) et polluent sur le net de nombreuses heuristiques fallacieuses sans aucune épistémologie en annonçant un Nouveau Paradigme.

Priant pour les uns les Maîtres Ascensionnés à tout bout de champ, pour les autres hurlant un besoin de reconnaissance de pouvoirs pneumatiques insoupçonnés, ou encore une connaissance antédiluvienne...

Finalement le soupirant chercheur de Lumière, ne l’ayant plus à tous les étages, se retrouve coincé dans un complexe malsain du sauveur bien rémunéré, se disant autodidacte au lieu d’autocrate. La remise en question ? La recherche ? Le développement ? Très peu pour lui, son humilité lui suffit à lui-même pour ne pas chercher ce qui est impénétrable. Car finalement chacun sa vérité, donc inutile de voir ailleurs, la sienne sera la seule sentence acceptée.

Peut-être arrivera-t-il à constituer son propre groupe (auto salué) d’adeptes de la décompression psychotique.

Mais s’il en était autrement ?

Si au final il avait intégré le respect de la recherche, de la découverte et de la remise en question ?

Le soupirant allant de groupe en groupe aurait pris ce qu’il y avait à prendre et aurait fait le tri de ces différentes connaissances afin de les soumettre à une recherche personnelle tant « littéraire » que pratique. Il aurait pu ainsi essayer d’y trouver des constantes lui permettant de grignoter l’épiderme d’une connaissance difficilement accessible.

Il aurait pu ainsi consacrer sa vie à zigzaguer sur le chemin. Un chemin dont il n’aura de cesse d’y chercher l’arrivé. Jusqu’à ce qu’au glas funèbre, il comprenne qu’il a enfin trouvé la première marche...

Bien entendu cette petite histoire a pour morale qu’il ne faut pas prendre pour argent comptant tout ce qu’on vous dit. Il ne faut pas se dire « c’est bon je suis au top, je suis le nouveau Maître autoproclamé de la connaissance ésotérique ». La voie ésotérique n’est pas une belle route de briques jaunes, mais un chemin tortueux traversant une forêt faisant perdre le nord à tous ses marcheurs.

À vous de n’avoir confiance que dans les faits et non dans les beaux sourires de chats invisibles. Et si vous cherchez le bout du chemin, vous ne le trouverez jamais, par contre le chemin peut lui se dérober sous vos pieds et vous faire atterrir dans un monde bercé d’illusions. En ça, les aventuriers de ce chemin bien particulier de l’ésotérisme et de l’occultisme le savent bien, il n’y a de finalité que dans l’innocence d’un enfant.  


Pour aller plus loin : « L’Initiation » de Steve Carlin, Voyant-Médium-Occultiste en cliquant ici.

& « Le quotidien d’un mage d’aujourd’hui » par moi-même.


#initiation #magie #hautemagie #wicca #sorcellerie #ésotérisme #spirituel #spiritualité #occultisme #loge #coven #temple #goldendawn #théléma #sorcellerie #paganisme #newage

100% sécurisé par PAYPAL et TPE