Mon avis sur des livres ésotériques et occultes


Occult Book Haul mis à jour régulièrement.

(Dernière mis à jour le 30 mars 2018)

Par ordre alphabétique :


Alliance Magique, le mag’ N°2 :

Oui ce n’est pas un livre mais ce n’est pas un simple catalogue non plus, ni un magazine en bonne et due forme et pourtant c’est presque un mélange de tout ça à la fois. Et les articles que l’on peut lire entre les pages du catalogue sont de qualité au point où je pense qu’il peut faire parti de ce Book Haul Review. Déjà faut relever avec quel soin ce petit catalogue est fait. Tout y est nickel. Si je n’avais quasiment pas tous les ouvrages y figurant je crois que j’aurai envi de tout acheter. 5 entretiens, on retiendra parmi eux Michel Labussière et Arnaud Thuly Esotérisme & Magie (même si j’aurai préféré un petit article comme tu sais si bien les faire sur ton blog ^^). Les autres n’apportant pas vraiment d’éclairage particulier (au point où je les ai carrément oublié). Les 5 articles sont bien écrits, agréable à lire et ludiques. Mais il est vrai que le seul qui m’a véritablement emballé est celui sur l’alchimie, depuis avec impatience j’ai très envi de découvrir la trilogie de l’auteur. À mon sens les articles sur les néo-paganismes et le féminin sacré sont les moins intéressants, nullement à cause de l’auteure qui est intéressante en temps normal, ce sont plutôt les sujets qui sont sur-recyclé. L’article de Julia Boschiero sur la lithothérapie est un peu facile, alors qu’elle nous a toujours habituée à un discours portant attention sur la nécessité de ne pas faire de généralité en donnant une même pierre à tous pour un cas commun, j’ai l’impression qu’elle se réoriente plus sur les conceptions thérapeutiques marketing de son père. C’est un peu dommage mais cela reste d’un niveau supérieur à ce que l’on peut voir partout en lithothérapie. Et enfin l’article sur la médiumnité de Hagel n’apporte pas de nouvel éclairage par rapport à ce qu’elle a déjà dit auparavant dans son livre mais reste toujours de très bonne qualité et est très pertinent. Voilà, je suis impatient de voir le prochain. N’hésitez pas à le demander à votre libraire, c’est gratuit !


Alliance Magique, le mag’ N°3 :

Très bon petit catalogue dans la lignée du second (s’il vous reste un N°1 les gars je suis preneur pour faire la collection ^^). Les 4 articles à l’intérieur sont vraiment sympas, très orientés « sorcière » ce coup-ci. Le meilleur à mon sens est celui d’Hagel (auteure de la Médiumnité aux éd. Alliance Magique) même si je ne suis pas entièrement d’accord avec son point de vue, son article sur la sorcière du XXIème siècle a le mérite d’être clair, d’avoir de très bons arguments et de tenir la route. Et un bon point pour celui de Julia Boschiero qui est meilleur que celui du N°2 ;-) Beaucoup de belles sorties en perspectives, suis déjà impatient ^^.


Âme de sorcière, de Odile Chabrillac, éd. Harmonie Solar :

Voilà l’exemple typique de notre génération et de la mode chez les journalistes véreux surfant sur la vague New-Age, sans se soucier des dégâts qu’ils causent. Le style est agréable à lire, mais le fond… au secours ! La journaliste cumule les erreurs en tous genres. Son investigation sur la pratique magique et de la sorcellerie en générale ne l’a pas amené suffisamment loin pour se rendre compte que ses sources ne sont nullement issues de praticiens sérieux mais sont au contraire d’autres journalistes véreux qui ne croient même pas ce qu’ils écrivent, mais écrivent quant même juste pour se faire beaucoup d’argents. Pourtant avec un peu de recherches sur le net, ce sont des sources facilement débunkables. C’est triste… Elle ne connaît pas son sujet, ni l’histoire, ni l’idéologie, ni la pratique et confond féminisme avec sorcellerie. Si la sorcière est souvent féministe et qu’elle représente d’une certaine manière le pouvoir sans oppression des femmes et donc par extension le féminisme, ça ne veut pas dire que toutes les sorcières le sont et encore moins que la sorcellerie en tant que pratique est du féminisme, c’est confondre le praticien avec sa pratique. Encore une fois, un bon navet de journaliste, ça vend du papier mais rien d’autre…


Angélologie 3 : Les bons et les mauvais anges, de Fred MacParthy, éd. Sesheta :

Troisième et (supposé) dernier tome de la trilogie sur l’angélologie. À la hauteur des deux premiers, Fred MacParthy nous livre les dernières informations sur les anges bons et mauvais des traditions judaïques et kabbalistiques. C’est un régal, une pure jouissance de lecture ! Un tel travail sur la tradition ne peut qu’être appréciable tant nous sommes inondés de merde sur les anges dans la pseudo-littérature abondante New-Age. J’apprécierai une réédition recueil en un seul volume des trois tomes, comme une grosse et véritable encyclopédie sur l’angélologie et là ce serait absolument parfait ^_^


Angélologie tome 2 : les Anges de la Formations, de Fred MacParthy aux éditions Sesheta :

Un deuxième opus à la hauteur du premier, j’avoue que Fred MacParthy est bien le seul avoir su me faire apprécier une lecture consacrée aux anges tant son sérieux et la justesse apportée aux traditions y est phénoménale. J’aime, j’adore ce genre de livre, j’espère que Fred nous en écrira d’autres car c’est une véritable bible sur les anges, enfin une vraie bible sérieuse et pas un nanar New-Age comme on en trouve partout aujourd’hui. À avoir d’urgence.


Aromathérapie magique, de Scott Cunningham, éditions Danaé :

Ce n’est un secret pour personne, je ne considère pas Scott Cunningham comme un bon auteur, bien au contraire même. Mais j’avoue être plutôt agréablement surpris par cet ouvrage. Pour une fois, au lieu de trouver ça carrément mauvais, je suis seulement mitigé. Si la partie théorique est bien meilleure à ce que je m’attendais, seul la partie donnant les propriétés (et c’est la plus grosse partie du livre) est globalement mauvaise. Un ouvrage intéressant pour sa méthode mais pas pour son coté dictionnaire.


Beltane, rituels, recettes et Histoire du 1er Mai, de Mélanie Marquis aux éditions Danaé :

Un petit livre fort sympathique, donnant énormément d’informations et de propositions pour fêter et célébrer cette fête païenne. Un livre unique en son genre puisque la majorité des ouvrages wiccans et néo-païens n’y consacre pas plus qu’un paragraphe ou dans le meilleur des cas, quelques pages. L’idée de faire 1 livre 1 fête est super surtout pour les adeptes du néo-paganisme, je pense sincèrement que ça leur manquait cruellement.


Canaliser, de Stan Carrey, Editions JATB :

Bon, déjà le titre du livre me faisait hérisser les poils. J’ai été voir un peu ce que faisait l’auteur, il faut avouer que le regarder torse nu en vidéo est alléchant mais Oh My God, ce jeune n’a pas encore suffisamment murit dans son écriture ni dans son discours et malheureusement cela se ressent énormément dans son livre ! C’est beaucoup de vide, beaucoup de blabla sur sa vie mais pitié pourquoi avoir besoin de l’écrire ? Si ça fait du bien à certains tant mieux mais faut avouer que c’est terriblement mauvais, y a tellement à redire que c’en est usant de tous résumer. Son approche de la canalisation est certes différentes et plus « présentable » que les conneries New-Age ; c’est dommage car sa vision de la canalisation tient la route, y a beaucoup à faire en partant de cette vision. Mais l’auteur n’a pas encore suffisamment fait de recherches pour comprendre les phénomènes de la psychè, les mécanismes de la psychologie scientifique, de la psychanalyse, des neurosciences, des sciences cognitives… bref, tout y est vide, on est dans du développement personnel qui se fait passer pour autre chose. C’est plus une éloge adolescente d’un gamin qui essaye de positiver et motiver les gens par quelques conseils simplistes (et c’est très bien en l’état, sauf qu’en livre ça ne va pas du tout). Il écrit un livre comme il parle sur YouTube, c’est à faire pleurer les amoureux des mots (je crois qu’il ne sait pas faire la différence entre écrire un billet sur Facebook, écrire un article de blog, parler sur YouTube et écrire un livre…). Que dire de plus, essayons de lui trouver un intérêt : en plus d’être beau et charmant, il a l’air sympa, il est positif et veut bien faire mais ce n’est pas suffisant. D’autres ont déjà écrit mille fois mieux que ça. Espérons qu’il fasse mieux pour le prochain, allez on y croit ;-) en attendant je retourne saliver sur son torse en vidéo :-D


Cartes divinatoires d’Algariel, d'Alcide Nathanaël, Arcana Sacra éditions (France Cartes éditions pour le jeu) :

Ayant l’oracle d’Algariel et le trouvant fort sympathique, j’étais content de découvrir la vision de l’auteur sur ce très joli jeu tout aussi bien construit. Avant d’avoir l’ouvrage, je trouvais la structure paradigmatique du jeu un peu bancal sans pour autant être mauvaise en soi. Mais j’ai beaucoup apprécié le développement narratif du jeu qu’offre l’auteur en début d’ouvrage. À la manière du célèbre voyage du Bateleur, il nous invite à découvrir la trame de ce jeu et ce qui a pu nous paraître bancal devient tout de suite plus stable. Les descriptions des cartes sont claires et suffisamment détaillées sans tomber dans la lecture barbante. C’est un véritable plus pour les utilisateurs de ce jeu, ils pourront approfondir très nettement leurs conventions avec les concepts symboliques que l’auteur délivre. Néanmoins, j’avoue avoir été un peu rebuté par certains concepts spiritualistes un peu trop « consuméristes ». L’auteur n’ayant pas encore remis en question plusieurs idées issues du New-Age. Mais en passant outre, cela ne change aucunement l’emploi du jeu et/ou la lecture du livre.


Cuisine Wiccane de Scott Cunningham, Editions Danaé :

Encore un livre de Cunningham. Tout le monde le sait, je ne suis pas fan de cet auteur. Cependant, je fus agréablement surpris par son Aromathérapie magique. Ici aussi je n’ai pas trouvé le livre si mauvais que d’autres qu’il a pu écrire. Or, accoler le terme Wicca à cette cuisine et un peu racoleur, ce n’est pas vraiment wiccan, c’est plus en lien avec la tradition sorcière en général. J’aurai aimé que l’auteur accentue plus sa technique pour charger la nourriture ainsi que les différents mécanismes que cela engendre. Si c’est effectivement de la Kitchen Witch, cela reste léger, typique de l’auteur. C’est cool comme matériel culturel pour les pratiquants néo-païens/wiccans. C’est sympa mais sans plus.


De la Théurgie, de Langford Garstin, éd. Sesheta :

Petit ouvrage traditionnel fort intéressant. Il donne une vision claire et didactique de la théurgie. Si cela ne rentre pas dans ma vision des choses ni dans ma pratique, je pense qu’il a tout intérêt à se trouver dans les bonnes bibliothèques de personne s’intéressant à la magie et la théurgie traditionnelle ne serait-ce que pour bien faire la différence (d’un point de vue dogmatique et traditionnel) entre magie et théurgie.


Dogme et Rituel de la Golden Dawn, préliminaires de la Voie Thélémite d’Aleister Crowley, de Philippe Pissier et Matthieu Léon, Éditions Hermésia :

À l’époque où je me suis procuré tous les livres concernant cet Ordre mythique, cet ouvrage n’était plus disponible. Or j’étais bien embêté tant je voulais terminer ma collection avec ce dernier ouvrage. Finalement c’est chose faîte et je suis bien content lorsqu’on apprend que c’est une réédition revue, corrigée et augmentée. Tout le monde sait à quel point je suis fan de l’excellent travail de Philippe Pissier sur les oeuvres de Crowley, ici je ne fus pas déçu non plus, même si je n’ai pas appris grand chose, connaissant très bien ce matériel Golden Dawn et Thélémite présenté dans cet ouvrage. Mais il est plaisant de lire un ouvrage d’une telle qualité, qui donne beaucoup du matériel de l’Ordre pour les personnes désireuses d’en savoir plus sur la Golden Dawn, que l’on peut le dire aujourd’hui a influencé tous les Ordres et Traditions Magiques Occidentales après son passage.


Éléments d’Occultisme Occidental de HieroSolis (Hervé Solarczyk) aux éditions Hermésia :

Après d’excellentes traductions, dont la très attendue du Sepher Raziel, ainsi que de très bons articles, Hervé Solarczyk sous le nom de plume HieroSolis nous livre ici un petit ouvrage intéressant, donnant matière à réfléchir sur les traditions occultes occidentales. À part quelques points de divergence, l’ouvrage est bon, il apporte un regard profond sur les conceptions de l’occultisme traditionnel occidental. Néanmoins, je m’attendais à ce que l’auteur aille plus loin dans la remise en question des systèmes. À lire pour les personnes intéressées par l’occultisme traditionnel afin d’avoir plus d’éclairage et pour les passionnés et pratiquants cherchant plus de justesse dans leurs traditions.

Grimoire de Magie Verte, de Ann Moura aux éditions Danaé :


Si la couverture est attrayante, le titre de l’ouvrage me laissé un peu de marbre. J’imaginais un énième ouvrage sur la magie des plantes, or pas du tout, mais plutôt un énième ouvrage sur un cycle basique et complet de sorcellerie néo-païenne et empruntée à la Wicca solitaire éclectique. Alors certes, il y en a déjà plusieurs du même style, cependant l’ouvrage est de qualité. Le système tient la route, même si les mécanismes et les explications y sont un peu trop absentes pour un débutant. C’est un livre essentiellement orienté pratique personnelle. C’est ludique, c’est sympa, j’aurai adoré adolescent mais voilà je ne suis plus la cible. Pour débutant, mais pas plus. P.S. : je ne suis pas fan du changement de format, c’est un peu trop grand. Le format original de l’Alliance Magique m’est plus appréciable, mais c’est totalement subjectif.


L’Évolution de l’Occultisme et la Science d’aujourd’hui, de P.V. Piobb aux éditions Alliance Magique :

Je suis très grand fan de Piobb, ainsi je ne peux que le recommander. Même s’il faut le remettre en perspective et dans le contexte historique de l’auteur.