IMG_6058.PNG

Cartographie de l'Astral


Quel sujet passionnant que l’Astral. Il est au cœur de tout l’ésotérisme, l’occultisme et la spiritualité. On a fait couler beaucoup d’encre et écrit beaucoup de papiers à son sujet mais malheureusement quasi aucun ne sont réellement convaincant par leur sérieux.

Je vais tenter d’éclairer et analyser ce vaste sujet par rapport à mes études, mes recherches et mes expériences sur ce monde des illusions, de l'imaginaire.

L’origine de l’Astral :

L’Astral existe depuis la nuit des temps, mais c’est assez récemment que l’on en parle en ces termes. On lira souvent que l’Astral est un plan, comme une couche de réalité superposée à la nôtre. Une espèce d’autre monde où se battent le bien et le mal entre Loges d’Initiés Supraterrestres, où résident des créatures exceptionnelles et où tout est possible.

Ces idées là descendent d’un groupe, la Société Théosophique. Groupe de recherche sur l’ésotérisme et l’occultisme prônant le théosophisme, une pseudo-religion universelle comme le dirait René Guénon, véritable syncrétisme superficielle des différents courants de sagesse.

Mais leurs travaux, même si certains ont fait avancer notre conception, 90% de ce qu’ils en résultent sont un véritable amalgame insipide, mêlé d’incompréhensions et de délires…

Malheureusement ce sont ces notions bien arrêtés et désuètes de bon sens et de profondeur que nous pouvons entendre chez 98% des personnes parlant d’ésotérisme et d’occultisme. Ce qui est bien navrant.


Que dit-on en général sur l’Astral ?

On dit souvent que l’Astral avec une majuscule est l’ensemble des Plans (niveaux de réalité) et de leurs sous plans. Faisant l’amalgame entre Kabbale et ésotérisme oriental, il est très courant qu’en plus on essaye d’y apposer des conceptions psychologiques, énergétiques, philosophiques, physiques/chimiques et spirituelles. Pour dire ainsi c’est un véritable fourretout. Une vraie poubelle d’ignorance.

Par soucis de culture, je vais vous noter les différentes variantes des plans et de leurs sous plans :

1° Plan Divin, Esprit Universel, l’Éternelle, corps âtmique, Homme-Esprit, volonté supérieure, Atmân / Sahu / Atmu / Adi / Sahasrâra Chakra

2° Plan Originel, Âme Spirituelle, principe spirituel perpétuel, corps buddhique, Esprit de vie, conscience divine cœur supérieur, Buddhi / Akh/ Cheiby / Monadique / Ajnâ Chakra

3° Plan Spirituel, Âme humaine, âme héréditaire, intelligence, corps mental et corps causal, Moi spirituel, intellect raison âme superconscience, Manas / Ba / Atmique / Vishuddha Chakra

4° Plan de la Connaissance, Âme animale, siège des sentiments-mémoire-émotion-imagination, double éthérique ou corps astral, moi, intellect soi-conscience raison, Kâma Roupa/Manas / Ab / Hathi / Bouddhique / Anâhata Chakra

5° Plan Mental, Corps astral ou double éthérique, le double sexuel, cœur conscience, Linga Sharîra / Kah / Manasique / Manipûra Chakra

6° Plan Astral, Essence vitale, l’ombre, la momie, corps éthérique, volonté-subconscience, Prâna Sharira / Kaibit / Ankh / Shout / Kamique / Swâdhistâna Chakra

7° Plan Physique, Corps physique, corruptible, cadavre, volonté, Sthûla Sharîra / Djet / Khat / Prakritique / Mûladâra Chakra

Dans chaque plan, leurs sous plans :

1° Éther Invisible

2° Éther Inaudible et Inodore

3° Éther sans saveur

4° Éther commençant à être capté

5° Éther Gazeux

6° Éther Liquide

7° Éther Solide

Sans compter qu’à cela on y ajoute aussi les Sephiroth de la Kabbale, les planètes de notre système solaire, etc… Certains n'utilisent pas un format septénaire comme au-dessus mais soit ternaire soit quaternaire. En Kabbale, certains associent les plans au Guph, Nephesh, Ruach, Neshamah, Chiah et Yechidah. Ou aux 4 mondes : Assiah, Yetzirah, Briah et Atziluth. Traversant ainsi les différentes sphères de l'Arbre de vie Kabbalistique, représentation des différents mondes, tel qu'Yggdrasill, l'arbre aux 9 mondes de la mythologie scandinave. Étudié en ce moment par les physiciens quantiques sur la notion de multivers et des dimensions parallelès, la théorie des Cordes. On dit que le Zohar serait le premier livre mentionnant le corps astral en l'appelant Tsélem. Il est dit que l'Astal est la Puissance d’expansion féconde ; puissance de constriction définitive des formes. Contenant des forces comme : Iônah (faculté d’expansion génératrice des êtres corporels) et Hereb (ce qui pousse vers la décrépitude et la mort).

Compliqué non ? Un œil avertit remarquera aisément que dans chaque Plan, leurs fonctions et attributions se retrouvent chez l’un et chez l’autre sans vergogne. Comment si on avait tout mélangé, ou oublié qu’on l’avait déjà attribué à un autre Plan. D'autant plus que le tout crée un système fractal en référence aux structures gigognes. Une conception hologigogne. Dont la définition tautologique exprime en ces mots : "un objet fractal est un objet dans chaque élément est aussi un objet fractal."


En réalité, l’équipe de la Société Théosophique était un coup soit pas d’accord entre eux, ou ont changé d’avis sur ce qu’ils pensaient en commun en cours de route. Ils ont donc largement brassé leurs fameux plans sans s’arrêter. Que ce soit Blavatsky, Olcott, Quan Judge, Gandhi, Krishnamurti, Heindell, Leadbeater, Besant, Bailey, Arundale, Steiner, Sri Ram, Papus, Yeats, Kingsford, Massey, Mavalankar, Bardon, etc… Même Aleister Crowley voulait cartographier l’Astral, à juste titre ou non, on ne le saura jamais.

Dans tout ce petit monde qui a approché la Société Théosophique, personne n’était d’accord.

Toujours est-il que grosso-modo malgré les variantes, ces idées se sont perpétués en masse. Sans réelle compréhension de ce qu’était l’Astral.

Continuions notre exposé si vous le voulez bien, avec la conception de l’Astral de nos jours.

De nos jours, comme je vous l’ai dit, l’idée des plans c’est transmis. Seulement beaucoup trouvent cela un peu complexe et donc vulgarisent leur conception et réduisent l’Astral à un Plan ou l’on mélange tout dedans sans distinction, ce qui n'est pas mieux qu'à l'époque. L'ancienne version comme la nouvelle est tellement faussée. On confond même Astral et Au-delà. Bref l’Astral devient un univers invisible exceptionnel. On part dans l’Astral, l’Astral se montre, l’Astral ceci, l’Astral cela, l’Astral est devenu en plus une justification de tout ce qui touche l’ésotérisme, l’occultisme et la spiritualité.

Certains mêmes vivent des vies palpitantes dans l’Astral… Ils y découvrent des univers insoupçonnés, font la rencontre de peuplades et d’autochtones magiques ou extraterrestres voire fantomatiques, se baladent dans des lieux impressionnants, se battent au péril de leur vie contre des forces/armées/loges/maîtres, recherchent des reliques à la puissance inédite, lisent des livres interdits et aux révélations bouleversantes…

C’est marrant car tous ont des histoires à couper le souffle.

Le conseil que je leur donne c’est de les écrire, les proposer à des scénaristes ou autres… Car si vous êtes honnêtes, tout ça, c’est de l’imaginaire.


Je suis écrivain de fantasy et spécialiste universitaire de ce genre littéraire. Par extension je suis un très grand fervent lecteur de ce genre d’ouvrage. Et les auteurs et les lecteurs vont dans l’Astral aussi, car ils y vivent exactement la même chose.

Alors déjà que l’idée des Plans était capillotracté, mais de nos jours on a la palme…

MAIS dans tout ça il n’y a pas que du faux. Nous allons tenter désormais d’expliquer ce QU’EST l’Astral.

Vous l’aurez compris, l’Astral est un Plan de l’Imaginaire. Mais je vous vois tout de suite réagir de manière négative pour certains. Je précise. L’imaginaire n’est pas forcément faux. Visualiser une chose, c’est l’imaginer. Imaginer un univers c’est le créer mais il faut le diffuser si on veut que d’autres le voient. Donc on le transpose dans un livre, un film, un tableau/dessins/sculpture/musique… Le champ des possibles est infini.

Est-ce que Narnia existe ? Non pas physiquement. Oui dans votre imaginaire. En lisant ou voyant les films ou autres supports, vous voyez à quoi ce monde ressemble. Vous vivez des choses et ressentez des choses en lisant ou voyant, etc… Donc c’est que ça existe dans votre tête mais aussi physiquement grâce à un média.

Qu’est-ce que ca veut dire ? Bah que c’est la même chose avec l’Astral, que vous le voyez à travers un support ou non, cela reste dans votre esprit, donc dans votre imaginaire. Imaginaire qui est donc le reflet aussi de notre imaginaire collectif, donc de notre inconscient collectif aussi et au final reflet de ce que nous vivons dans le monde. Pour cela que certains praticiens arrivent à ressentir ce qu'il va advenir, ou plutôt ce qu'il est en train d'advenir en fonction des fluctuations de l'Astral.

Le problème vient surtout de l’honnêteté. La plupart ne sont pas honnêtes envers eux-mêmes donc ne voudront jamais se l’avouer et encore moins l’avouer à d’autres.

Pourquoi ? Parce que depuis toujours on nous dit : « c’est dans ta tête, tu te fais des films, etc… » Donc on assimile l’imaginaire comme une chose fausse. Ce qui n’est pas totalement faux ni totalement vrai.

EN REALITE RIEN N’EST VRAI MAIS TOUT EST POSSIBLE.

Tout est dit dans cette phrase. Ce n’est pas parce que c’est imaginé que ce n’est pas possible. Mais en même temps ce que vous imaginez/visualisez/voyez est faux dans la forme car c’est teinté de votre inconscient, donc de votre quotient culturel. Mais si on va au-delà des formes, le fond est juste mais as de la manière dont on se l'imagine. Il faut juste faire attention à l’interprétation car c’est le vecteur de votre quotient culturel donc intellectuel.

Pour cela que c’est très difficile à définir. Mais pour autant votre esprit étant relié à la matière pourquoi ne pourrait-il pas se déplacer et découvrir des mondes et entités insoupçonnés. Quand nous imaginons voir une entité ou autre dans notre réalité physique, vu que notre œil ne peut voir qu’une partie de notre réalité, pourquoi notre imaginaire ne serait pas ce fameux troisième œil qui arriverait à voir ce que nos yeux ne peuvent voir.

Pour être sûr que ce que nous imaginons ne soit pas une fiction, il faut purifier son mental et s’entraîner. Et c'est cela la clé du succès. Sans ça, il y a une énorme probabilité que ce soit une illusion du mental. Beaucoup d'occultistes sérieux comme le Dr Edward W. Berridge, Moïna Mathers, Florence Farr, Elaine Simpson, Samuell McGregor Mathers, et j'en passe ont écrit des planches importantes sur ce sujet.


En quoi les différents plans cités plus haut sont-ils donc capillotractés ?

Ces Plans sont purs fantasmes, car en réalité si cela revenait juste à se dire que c’est une manière de différencier nos sens et le reste, nous pourrions encore prendre cela en considération. Mais le souci vient que les personnes pensent voyager et évoluer dans ses Plans comme s’ils étaient des vérités absolus. Alors que si nous observions attentivement, ces Plans sont une représentation complète des fantasmes de l’Homme : vouloir sortir de sa condition humaine.

Ces Plans ne sont pas des découvertes d’autres choses, mais des conceptions créés de toutes pièces par l’Homme. Dieu, âme, etc… qui dit que les animaux ou les autres entités ont ces conceptions ? À priori nullement le cas. Donc c’est une architecture bien humaine, une convention mentale, une structure visant à faire en sorte de combler l’Homme dans son fantasme d’évoluer vers un "meilleur" et sortir de sa condition humaine ou alors de comprendre l’invisible et l’impalpable. Donc parmi les personnes cités plus haut rattachés de près ou de loin à la Société Théosophique, ils ont tous tord et raison à la fois car rien n’est vrai mais tout est possible. Ils étaient seulement en train de structurer leur univers imaginaire ou découvrir leur monde psychique inconscient, mais ils n’ont pas découvert l’Astral, du moins pas réellement.

Nous allons exposer quelques exemples de véritables prises de conscience de l’Astral mais vu sous un mauvais angle par faute de l’encombrement du mental inconscient avec son quotient culturel et intellectuel.

La plupart des cas exposés seront des exemples tirés de la médiumnité :

Un médium rentre dans une pièce. Il aperçoit une entité défunte. Il lui fait la conversation, raconte des trucs sur ce lieu, et j’en passe. Sans aucune vérification, il assure qu’il a communiqué avec untel et qu’il lui a dit ça. Qui prouve que ce n’est pas une projection de son Soi jungien ? Rien. Mais disons qu’il a réellement eu quelque chose. Qui prouve que ce qu’il a vu et entendu soit vrai ? Rien. Mais s’il connaissait des méthodes de vérification et qu’il était mieux renseigné sur les principes énergétiques, il saurait qu’à 90% il parle à une énergie qui s’est amalgamé, stocké et est retenu dans l’espace, donc le lieu ou il habite. Si elle est retenue c’est forcément une énergie lourde, dense, car les énergies plus légères circulent plus librement. Cette énergie telle une larve se condense et pour mieux le vampiriser en énergie, voyant une faille ouverte dans son aura pour permettre la communication, s’infiltre dedans et se connecte à son inconscient et lui vampirise ses fantasmes. Donc ses casseroles. Il désire voir une entité d’un tel genre, donc l’énergie amalgamée va lui montrer ce qu’il veut et va l’intéresser afin qu’il continue d’être en lien avec pour mieux le vampiriser.


Imaginons que ce médium soit là à la demande d’une personne. L’entité aux énergies lourdes, n’est pas bête, elle va vampiriser un peu des deux, et va donc s’apercevoir du but des personnes dans la pièce. Elle va s’accaparer des informations personnelles et même lointaines que l’on pense avoir oublié pour se manifester devant le médium et faire genre qu’il est réellement la personne que le consultant connaît. En lui donnant des détails qu’elle aura volés, l’entité a une bonne couverture et ainsi personne ne cherche à savoir si c’est vraiment ce qu’elle laisse paraître. Et elle continue à s’alimenter allégrement.

Ici la morale est : « l’habit ne fait pas le moine ».

Je ne dis pas que c'est impossible de renter en communication avec des entités mais disons que c'est plutot rare.

Il est important de distinguer ce qu’il y a au-delà de notre imaginaire qui parfois se laisse berner, car la plupart non pas le parcours adéquat et donc n’ont pas le mental suffisamment fort pour aller au-delà des illusions.

Un autre exemple :


Un praticien cherche à voir l’aura d’un consultant. Il l’a voit tout d’un coup apparaître avec des formes, des couleurs et tout le reste. En réalité c’est son imaginaire qui agit de manière inconsciente. Mais pour autant tout n’est pas faux. Effectivement il n’y pas les couleurs et les codes réellement inscrit dans l’aura du consultant. Le praticien pourtant a pu capter des choses et son inconscient par le biais de son imaginaire a construit des conventions mentales en rapport avec son quotient culturel et intellectuel. Cela lui permet de déchiffrer ce qu’il a capté énergétiquement. Le problème ici est une incompréhension en confondant la cause pour l’effet. Il est faut être bien au courant de ce qu’est une métonymie pour comprendre les jeux de notre esprit. Et cela est le même mécanisme avec les flashs de voyance, que ce soit une visualisation spontanée ou provoquée, le mécanisme est le même.

Dernier exemple :


Un médium part en voyage astral. Il découvre un monde qui ressemble au notre mais soit plus paradisiaque soit plus ténébreux. Il découvre des créatures légendaires et se bat contre des entités, des Maîtres qui gouvernent des armés ou des Loges, bref les Forces du Mal. Lui il se bat soit pour l’Amour, la plupart du temps, donc le Bien. Après il découvre des trésors, il lit des livres interdits avec des révélations bouleversantes, une forme divine lui donne un statut d’élu, lui montre un symbole, lui donne des enseignements, etc…

Il revient de son voyage astral, il se met à écrire tout ça sous forme, d’article, de livre, il en parle en vidéo ou autres, bref… Il s’est fait un délire créatif car il a réinvité une histoire. C’est une fiction au même titre que Narnia. Ou Alice au Pays des Merveilles, saviez-vous que Lewis Carroll écrivait en grande partie en laissant libre court à son imaginaire de la même manière qu’un voyage astral ? De là, il faut faire très attention. Car c’est une fiction et c’est son mental qui lui a joué des tours. Il est important de purifier et entraîner son mental afin d’éviter ce genre de piège. Bien entendu je ne vous donnerai pas ici ce qu’il faut faire. En cherchant bien vous pourrez trouver, sinon en suivant mes cours vous le découvrirez.

Toutefois, il n’est pas impossible que sa fiction ne soit pas symbolique. Tel un rêve éveillé, il est important de comprendre le message qui se trouve derrière.

Et imaginons qu’il se soit réellement imaginé un autre univers existant dans les plis de l’Astral, (ce qui est bien peu probable vu la part importante de manichéisme et d’invention culturellement humaine telles que les créatures ou structures romanesques) et rien ne pourra le prouver, du moins pour l’instant. Rien ne prouve pas non plus que les codes et conceptions dans lesquels il a été transporté ne soient pas une farce d’entité rencontrée lors de son voyage astral à de mauvaises fins… D’où le fait qu’on appelle ce genre d’expérience non pas un voyage astral mais un voyage mental, ce qui se rapproche plus d’une méditation imaginative. Mais souvent on confond les deux. Car le voyage astral lui à une valeur, une utilité et un fonctionnement bien différent.

REFLECHISSEZ BIEN, ALLEZ AU-DELA DES APPARENCES CAR TOUT PEUT ETRE TROMPEUR ICI DANS L'ASTRAL, VOUS ÊTES DANS LE MONDE DES ILLUSIONS.

#astral #voyage #aura #voyance #magie #spiritualité #société #théosophique #théosophisme #plans #imaginaire #ésotérisme #occultisme #crowley #aleister #fantasy #narnia #médium #médiumnité #jung #entité #défunt #fantôme #énergie #divinité #croyance

Sébastien G.A. Le Maôut

Sorcier ∞ Mage ∞ Occultiste

(Services maintenues pendant le confinement)

100% sécurisé par PAYPAL et TPE

N°SIRET : 811 039 924 00014 

Copyright Sébastien G.A. Le Maôut 2015-2018 

Le Conseil du Pentacle
  • Wix Facebook page
Groupe Indépendant de Recherches Ésotériques