Cartographie de l'Astral


Quel sujet passionnant que l’Astral. Il est au cœur de tout l’ésotérisme, l’occultisme et la spiritualité. On a fait couler beaucoup d’encre et écrit beaucoup de papiers à son sujet mais malheureusement quasi aucun ne sont réellement convaincant par leur sérieux.

Je vais tenter d’éclairer et analyser ce vaste sujet par rapport à mes études, mes recherches et mes expériences sur ce monde des illusions, de l'imaginaire.

L’origine de l’Astral :

L’Astral existe depuis la nuit des temps, mais c’est assez récemment que l’on en parle en ces termes. On lira souvent que l’Astral est un plan, comme une couche de réalité superposée à la nôtre. Une espèce d’autre monde où se battent le bien et le mal entre Loges d’Initiés Supraterrestres, où résident des créatures exceptionnelles et où tout est possible.

Ces idées là descendent d’un groupe, la Société Théosophique. Groupe de recherche sur l’ésotérisme et l’occultisme prônant le théosophisme, une pseudo-religion universelle comme le dirait René Guénon, véritable syncrétisme superficielle des différents courants de sagesse.

Mais leurs travaux, même si certains ont fait avancer notre conception, 90% de ce qu’ils en résultent sont un véritable amalgame insipide, mêlé d’incompréhensions et de délires…

Malheureusement ce sont ces notions bien arrêtés et désuètes de bon sens et de profondeur que nous pouvons entendre chez 98% des personnes parlant d’ésotérisme et d’occultisme. Ce qui est bien navrant.


Que dit-on en général sur l’Astral ?

On dit souvent que l’Astral avec une majuscule est l’ensemble des Plans (niveaux de réalité) et de leurs sous plans. Faisant l’amalgame entre Kabbale et ésotérisme oriental, il est très courant qu’en plus on essaye d’y apposer des conceptions psychologiques, énergétiques, philosophiques, physiques/chimiques et spirituelles. Pour dire ainsi c’est un véritable fourretout. Une vraie poubelle d’ignorance.

Par soucis de culture, je vais vous noter les différentes variantes des plans et de leurs sous plans :

1° Plan Divin, Esprit Universel, l’Éternelle, corps âtmique, Homme-Esprit, volonté supérieure, Atmân / Sahu / Atmu / Adi / Sahasrâra Chakra

2° Plan Originel, Âme Spirituelle, principe spirituel perpétuel, corps buddhique, Esprit de vie, conscience divine cœur supérieur, Buddhi / Akh/ Cheiby / Monadique / Ajnâ Chakra

3° Plan Spirituel, Âme humaine, âme héréditaire, intelligence, corps mental et corps causal, Moi spirituel, intellect raison âme superconscience, Manas / Ba / Atmique / Vishuddha Chakra

4° Plan de la Connaissance, Âme animale, siège des sentiments-mémoire-émotion-imagination, double éthérique ou corps astral, moi, intellect soi-conscience raison, Kâma Roupa/Manas / Ab / Hathi / Bouddhique / Anâhata Chakra

5° Plan Mental, Corps astral ou double éthérique, le double sexuel, cœur conscience, Linga Sharîra / Kah / Manasique / Manipûra Chakra

6° Plan Astral, Essence vitale, l’ombre, la momie, corps éthérique, volonté-subconscience, Prâna Sharira / Kaibit / Ankh / Shout / Kamique / Swâdhistâna Chakra

7° Plan Physique, Corps physique, corruptible, cadavre, volonté, Sthûla Sharîra / Djet / Khat / Prakritique / Mûladâra Chakra

Dans chaque plan, leurs sous plans :

1° Éther Invisible

2° Éther Inaudible et Inodore

3° Éther sans saveur

4° Éther commençant à être capté

5° Éther Gazeux

6° Éther Liquide

7° Éther Solide

Sans compter qu’à cela on y ajoute aussi les Sephiroth de la Kabbale, les planètes de notre système solaire, etc… Certains n'utilisent pas un format septénaire comme au-dessus mais soit ternaire soit quaternaire. En Kabbale, certains associent les plans au Guph, Nephesh, Ruach, Neshamah, Chiah et Yechidah. Ou aux 4 mondes : Assiah, Yetzirah, Briah et Atziluth. Traversant ainsi les différentes sphères de l'Arbre de vie Kabbalistique, représentation des différents mondes, tel qu'Yggdrasill, l'arbre aux 9 mondes de la mythologie scandinave. Étudié en ce moment par les physiciens quantiques sur la notion de multivers et des dimensions parallelès, la théorie des Cordes. On dit que le Zohar serait le premier livre mentionnant le corps astral en l'appelant Tsélem. Il est dit que l'Astal est la Puissance d’expansion féconde ; puissance de constriction définitive des formes. Contenant des forces comme : Iônah (faculté d’expansion génératrice des êtres corporels) et Hereb (ce qui pousse vers la décrépitude et la mort).

Compliqué non ? Un œil avertit remarquera aisément que dans chaque Plan, leurs fonctions et attributions se retrouvent chez l’un et chez l’autre sans vergogne. Comment si on avait tout mélangé, ou oublié qu’on l’avait déjà attribué à un autre Plan. D'autant plus que le tout crée un système fractal en référence aux structures gigognes. Une conception hologigogne. Dont la définition tautologique exprime en ces mots : "un objet fractal est un objet dans chaque élément est aussi un objet fractal."


En réalité, l’équipe de la Société Théosophique était un coup soit pas d’accord entre eux, ou ont changé d’avis sur ce qu’ils pensaient en commun en cours de route. Ils ont donc largement brassé leurs fameux plans sans s’arrêter. Que ce soit Blavatsky, Olcott, Quan Judge, Gandhi, Krishnamurti, Heindell, Leadbeater, Besant, Bailey, Arundale, Steiner, Sri Ram, Papus, Yeats, Kingsford, Massey, Mavalankar, Bardon, etc… Même Aleister Crowley voulait cartographier l’Astral, à juste titre ou non, on ne le saura jamais.

Dans tout ce petit monde qui a approché la Société Théosophique, personne n’était d’accord.

Toujours est-il que grosso-modo malgré les variantes, ces idées se sont perpétués en masse. Sans réelle compréhension de ce qu’était l’Astral.

Continuions notre exposé si vous le voulez bien, avec la conception de l’Astral de nos jours.

De nos jours, comme je vous l’ai dit, l’idée des plans c’est transmis. Seulement beaucoup trouvent cela un peu complexe et donc vulgarisent leur conception et réduisent l’Astral à un Plan ou l’on mélange tout dedans sans distinction, ce qui n'est pas mieux qu'à l'époque. L'ancienne version comme la nouvelle est tellement faussée. On confond même Astral et Au-delà. Bref l’Astral devient un univers invisible exceptionnel. On part dans l’Astral, l’Astral se montre, l’Astral ceci, l’Astral cela, l’Astral est devenu en plus une justification de tout ce qui touche l’ésotérisme, l’occultisme et la spiritualité.

Certains mêmes vivent des vies palpitantes dans l’Astral… Ils y découvrent des univers insoupçonnés, font la rencontre de peuplades et d’autochtones magiques ou extraterrestres voire fantomatiques, se baladent dans des lieux impressionnants, se battent au péril de leur vie contre des forces/armées/loges/maîtres, recherchent des reliques à la puissance inédite, lisent des livres interdits et aux révélations bouleversantes…

C’est marrant car tous ont des histoires à couper le souffle.

Le conseil que je leur donne c’est de les écrire, les proposer à des scénaristes ou autres… Car si vous êtes honnêtes, tout ça, c’est de l’imaginaire.