Sorcellerie, Magie ou Wicca ?

Mis à jour : 27 déc. 2019


Qu’est-ce que la sorcellerie, la magie et la wicca ?

Introduction :

Les Arts Magiques ont beaucoup d’appellations différentes mais rares sont les personnes sachant qu’il existe une réelle différence entre tous ces termes. Dans l’évolution sur le Chemin de la Magie, il est important d’en connaitre chaque nuance afin de ne pas se perdre dans les différentes techniques et traditions et aussi au moment où il est venu pour vous de vous exprimer de ce sujet avec d’autres Initiés, de ne pas faire d’impairs.

La Sorcellerie :

La sorcellerie est issue des campagnes. Héritière d’un syncrétisme de pratiques liées aux cultes païens et aux christiques primitifs, la sorcellerie eut un véritable essor pendant la première partie du moyen-âge. Les historiens de la magie affirment que les premières pratiques de la sorcellerie remontent au néo-paléolithique. La sorcellerie est l’Art de s’aligner avec les énergies de la terre (ou le tellurique) dans son concept théologique Terre-Mère Gaïa. Malgré les différentes inquisitions, la sorcellerie a réussi à survivre dans nos campagnes ou dans les îles (en fonction de la tradition). Les païens relégués en paysans ont perdurés ces pratiques anciennes. La sorcellerie se trouve donc être sur un plan horizontal, le terrestre. Elle se définit en grande partie par la guérison et l’harmonisation des pratiquants avec les éléments. Elle aide au quotidien à travers différents charmes et sortilèges qui permettent de modifier certains évènements en fonction de l’intention et de l’opérateur. La pluparts des sorciers invoquent des esprits liés aux éléments naturels et la lune et le soleil qui représentent respectivement les archétypes de la déesse et le dieu cornu. La sorcellerie d’aujourd’hui établit aussi son calendrier de célébration en fonction du cycle de la nature. Ainsi elle définit 8 fêtes solaires (les Sabbats) liées au passage des saisons et 13 fêtes lunaires (les Esbats) inspirés des traditions celtes. Vous l’aurez compris la sorcellerie est une forme magique qui est là pour nous aider dans notre quotidien.

La Magie :

Malgré l'association magie - sorcellerie, les deux formes sont très différentes. Alors que la sorcellerie est sur un plan horizontal, la magie est sur un plan vertical. Le mot magie vient du terme chaldéen « magdin » qui signifie « science ». Si la sorcellerie fait état de rituels pour aider au quotidien, la magie quant à elle vise le développement personnel de l’âme, la théurgie. La magie sublime l’être et permet au mage de lui conférer des pouvoirs quasi-divins (enfin c’est ce qu’elle prétend). Il n’empêche que si on l’a trop souvent associée à tords à la sorcellerie c’est parce qu’elle aussi exauce des souhaits mais à travers l’évocation d’entités particulières, la Goétie. La magie que l’on emploie dans la pratique de la sorcellerie devrait plus être rapprochés du récent acronyme MA-GIE = MAnipulation d’énerGIE, que de son étymologie chaldéenne. Ainsi pour faciliter l’emploi du terme, on appelle la Magie (discipline) -> Haute-Magie. Cette notable différence permet de s’y retrouver avec plus de clarté. La Haute-Magie, comme je le disais, est sur le plan vertical car elle utilise des énergies célestes, cosmiques et astrologiques, mais de nos jours sans négliger le tellurique aussi. De nombreux courants, mouvements, groupes, loges et traditions ont permis de donner une structure complexe des sciences magiques, surtout grâce à la Kabbale et l’Hermétisme. Pour ainsi dire, la Haute-Magie donne des concepts et des techniques qui expliquent et qui ont permis de faire évoluer la sorcellerie moderne.

La Wicca :

La Wicca est un terme relativement récent datant des années 50 du siècle dernier. Instaurée par Gerald B. Gardner, ce britannique avait pour but de faire revivre la sorcellerie dans des cercles initiatiques. Il utilisa le terme Wicca qui dérive lui-même du vieil-anglo-saxon « wicces » qui veut dire « sorcière, destiné » qui se transforma par la suite en « witan, wisdom » qui signifient « sagesse ». Mais la Wicca est plus complexe que la sorcellerie des campagnes. Gardner fit un melting-pot de sorcellerie traditionnelle, de Haute-Magie, de culte au paganisme, et de parapsychologie dans un cadre initiatique (exclusivement). Puis de là, de nombreuses autres traditions s’approprièrent le terme Wicca jusqu’à cette nouvelle génération wiccane que l’on nomme vulgairement NéoWicca alors qu’eux préfèrent dire Wicca éclectique qui poussent jusqu’au bout le mélange de traditions occultes et ésotériques et ce sans initiation ou travail de groupe, ce qui est en contradiction avec la Wicca originelle. La majeure différence avec la sorcellerie et la magie est que la Wicca met beaucoup l’accent sur le culte des déités de la nature. Elle revêt presque un caractère mystico-religio-philosophique-spirituel. Malgré les nombreuses critiques qu’elle essuie, la Wicca se retrouve être le point de rencontre entre la sorcellerie (l’horizontal) et la magie (le vertical), mais encore faut-il bien savoir s’en accommoder...


#rituel #débuter #ésotérisme #magie #hautemagie #wicca #magique #occulte #sorcellerie #gardner #sorcier #sorciere #mage #magicien #wiccans #coven #SébastienLeMaôutsorciermageoccultistewiccannicewiccamagiesorcellerieécrivainMagickAcademyNRJ12tellementvrai

100% sécurisé par PAYPAL et TPE