top of page

Les Larves Astrales, qu'est-ce que c'est ?

Dernière mise à jour : 27 févr.



Qu'on les appelle "sangsues", "coques", "schèmes", "lémures" ou autres, il s'agit d'un type d'entité vampirique très particulier qui perturbe la vie de nombreuses personnes.


Bien que méconnues du grand public, ces entités ont été abordées dans les ouvrages de nombreux auteurs occultistes tels que Franz Bardon, Papus, Nahéma-Nephthys et Anubis, Vincent Lauvergne et Arnaud Thuly.


Notre cerveau, à la fois récepteur et émetteur, génère des charges qui sont composées d'informations. Lorsque nous sommes malades, en colère, vexés, énervés, heureux ou amoureux, nous émettons des charges en relation avec ces états. Les charges les plus lourdes (de basse "fréquence") sont stockées automatiquement en un conglomérat dans notre aura. Ces formes-pensées se teintent de la couleur de notre Énergie. Elles peuvent nous vampiriser et finir par saturer notre aura de l'information qu'elles contiennent. Dans un cercle vicieux, les formes-pensées se connectent à ces charges émises contenant la même information et nous vampirisent en nous faisant tourner en boucle sur cette dernière. Si nous créons ces formes-pensées, elles ont toujours besoin de nous et de cette émanation "négative" pour survivre. C'est ce qu'on appelle vulgairement l'auto-envoûtement, ou encore le mauvais œil.


À force de se gorger d'Énergie, les formes-pensées mutent en larves. Cette image peut faire référence à de nombreuses superstitions désuètes, mais elle a une réalité énergétique bien fondée.


La larve, également appelée sangsue, a la capacité de vampiriser son créateur et son entourage. Elle se nourrit d'Énergie et devient de plus en plus indépendante au fil du temps, nécessitant une quantité croissante de nourriture énergétique. Il n'est pas rare qu'elle se détache pour contaminer d'autres individus, dans un effet de contagion.


Les personnes qui sont victimes de ce processus ne se rendent pas compte qu'elles développent peu à peu le même état émotionnel que leur créateur de la forme-pensée, en raison de l'effet de contagion. Les Larves sont particulièrement friandes de l'Énergie des praticiens en magie, sorcellerie ou autres disciplines énergétiques nécessitant un entraînement pour l'expansion de l'Énergie personnelle. Le praticien doit donc surveiller son état psychologique afin de ne pas créer ou attirer de larves, qui pourraient rapidement le confondre avec un banquet permanent.


Le danger que représentent les larves n'est pas toujours pris au sérieux, ce qui est une grave erreur. Les larves, en constante croissance, deviennent de plus en plus dangereuses et exercent une influence négative sur le mental des êtres qu'elles vampirisent. Il est donc important de considérer le danger que représentent les larves et de se poser la question : une larve conséquente ne serait-elle pas en train de me tromper afin que je ne m'en débarrasse pas ?


Les symptômes de la vampirisation larvaire ressemblent étroitement à ceux des états dépressifs. Lorsque la larve change d'hôte, on peut penser que l'on va mieux et que l'état dépressif était passager. Cependant, si la larve se raccroche à nous de nouveau ou si son empreinte est suffisamment forte pour en engendrer une deuxième, le problème sera plus difficile à résoudre.


L'état psychologique durant cette période est souvent très affaibli, il est donc important de réaliser que cela peut être dû à une intrusion dans notre aura. Pour éviter toute confusion, un suivi médical est obligatoire. Toutefois, nous recommandons fortement de le compléter par des pratiques de purification énergétique. L'objectif est de se débarrasser du problème et de reprendre une vie normale tout en cherchant à mieux contrôler nos pensées.


Aux novices et aux profanes, nous déconseillons vivement de se lancer dans un rituel, même le Rituel Mineur de Bannissement du Petit Pentagramme de renvoi à la terre. S'il est mal exécuté, cela pourrait nourrir davantage la larve.


Pour les praticiens aguerris, la pratique du rituel est presque quotidienne (il n'est donc pas nécessaire d'entrer dans les détails ici). Sinon, je vous invite à vous procurer mon livre pour en savoir plus. Cliquez ici pour découvrir mon livre.


Il est possible de se camoufler en restreignant au maximum notre aura, de devenir invisible énergétiquement, d'envoyer un rayon d'Énergie "positive" à but répulsif sur la larve ou encore de créer un égrégore Gardien éloignant toute larve approchant le périmètre de notre bulle d'intimité.


Des exercices en pleine nature sur le lâcher-prise peuvent permettre de se débarrasser des Formes-Pensées naissantes. Une baignade de vingt minutes en mer peut être efficace.


Au début de l'apparition d'une larve, un bain spécial et certains encens peuvent aider à la détacher avant qu'elle ne cause des désagréments. Cependant, ne nous faisons pas d'illusions, une fois qu'elle aura atteint une certaine ampleur, ces "préventions" ne résoudront plus rien.


D'un point de vue énergétique, il est possible de détruire une larve sans passer par un processus psychologique (pour en savoir plus sur la constitution d'une entité énergétique, veuillez cliquer ici). Toutefois, cela revient à soigner le symptôme sans traiter la maladie sous-jacente. Les larves énergétiques trouvent leur origine dans nos névroses, nos fausses croyances, notre mal-être et nos dépressions. Le schéma commun à ces différentes perturbations est le traumatisme psychologique.


Ce traumatisme est le résultat d'un choc et d'informations perturbantes que le cerveau a du mal à gérer. La nature du traumatisme est complexe et peut inclure une image chargée d'une signification négative, de la violence, de l'endoctrinement, du harcèlement, des abus, etc.


Lorsque l'événement traumatique ne peut être évacué naturellement par le mental, cela conduit à une baisse d'humeur importante : la dépression. La dépression agit comme un conservateur d'Énergie, retenant le traumatisme en créant des biais cognitifs négatifs tels que les fausses croyances (facteurs de maintien de l'état).


Ces facteurs de stress important entraînent des pertes d'investissement dans les ressources globales du dépressif. Cela se caractérise par une tendance à la négativité, l'absence de réconfort ou de réponse positive et la perte de tout espoir face à toute situation rencontrée. Le dépressif tourne en boucle, et différents symptômes surviennent tels que la perte d'appétit, la perte de sommeil ou de forme, ainsi que des troubles psychiques tels que des idées suicidaires, une tristesse chronique et une forte dévalorisation. Ces symptômes finissent par constituer un syndrome dépressif.


L'événement traumatique sera perçu différemment selon le référentiel de chacun. Un souvenir traumatique tend à évoluer également dans sa migration neurologique et ne sera plus le même plusieurs mois après l'évènement.


Les fausses croyances générées sont des mensonges ou des dénis fortement chargés émotionnellement et convaincants. L'impact est suffisamment puissant pour être intégré par le cerveau comme une réalité.


L'événement initial perd de sa valeur traumatique au fil du temps, mais il est important de le traiter afin qu'il puisse opérer une restructuration positive.


L'information émotionnelle est stockée dans l'hippocampe et transitée au cortex cérébral lors d'un relâchement parasympathique. La personne peut alors revivre l'événement comme une réalité dans l'instant, ce qui peut entraîner un phénomène de rumination ou de palinopsie sur le long terme. Le souvenir qui remonte peut générer un conditionnement opérant auto-induit.


Nos charges émotionnelles sont stockées dans notre inconscient, créant un premier schéma de pensée pour nous aider à appréhender et à nous souvenir. Cependant, nous ne revivons pas réellement nos souvenirs. Le déni du traumatisme est un rejet, un conflit entre le souvenir et son schéma de perception qui peut surgir dans la conscience. Le schéma générant le déni lui-même est rejeté par l'inconscient, créant ainsi une larve. La larve est en somme le rejet énergétique du conflit conscientisé.


Si vous ressentez une telle intrusion, sachez que vous pouvez me contacter pour que je puisse vous aider à vous en débarrasser. Pour cela, je vous invite à consulter un autre article sur les désenvoûtements qui vous présentera les différents services que je propose ainsi que leurs tarifs. Cliquez ici pour le lire. Je vous recommande également de lire l'article de Steve Carlin sur les bilans énergétiques, qui est complémentaire au mien.


#astral #aura #mage #magicien #sorciere #wiccans #occulte #sorcier #ésotérisme #sorcellerie #wicca #magie #hautemagie #rituel #magique #pentagramme #bannissement #larve #forme #pensée #franz #bardon #arnaud #thuly #vincentlauvergne #nahéma #nepthys #anubis #coques #schèmes #sangsue #renvoi #terre #mineur #petit #égrégore #entité #gardien #SébastienLeMaôutsorciermageoccultistewiccannicewiccamagiesorcellerieécrivainMagickAcademyNRJ12tellementvrai

Sébastien G.A. Le Maôut

Sorcier ∞ Mage ∞ Occultiste

bottom of page