top of page

Questions fréquentes sur le Retour Affectif (taux de réussite, études pré-rituel,…)

Dernière mise à jour : 8 avr. 2023




Malgré la production de nombreux articles, dont l'un résumant l'ensemble des procédés rituels relatifs au retour affectif, d'affection et d'amour, destinés à ramener un ex ou rétablir l'amour dans sa vie, je constate que certains questionnements persistent de manière récurrente. Toutes les personnes qui s'adressent à moi posent invariablement les mêmes interrogations, que je suis porté à croire sont dues à la densité des informations fournies, à une inattention ou incompréhension de la part de l'intéressé, à des questions insuffisamment traitées en profondeur ou à une mauvaise foi. Il importe donc de remédier à cette situation, ce que je m'emploie à faire ici.


1) Quel est le taux de réussite ?

La question du taux de réussite est incontournable et préoccupe tout un chacun. Certains praticiens abandonnent la magie axée sur les résultats, ce qui, à mon avis, ne constitue qu'une façon détournée de contourner leur incompétence, tandis que d'autres pseudo-praticiens prétendent haut et fort à des taux de réussite extraordinaires, tels que les marabouts ou autres escrocs qui se vantent de réussite à 100%. Bien entendu, il serait absurde de dénigrer cette question, car il est normal de la poser : c'est un moyen de se rassurer lorsque l'on fait appel à un praticien. Cependant, il est important de distinguer le taux de réussite personnel du taux de réussite de la clientèle d'un praticien, sinon on confond possibilité et probabilité : le premier étant une estimation probabiliste pour votre travail alors que le second consiste à connaître le nombre de résultats possibles sur l'ensemble des clients. Et ce deuxième taux n'est pas réellement représentatif, car chaque cas est différent, ce qui fonctionne pour l'un ne fonctionnera pas nécessairement pour les autres.


Le taux de réussite personnel est probabiliste, c'est-à-dire que l'on cherche à évaluer la probabilité qu'un rituel fonctionne pour un client. Beaucoup de pseudo-praticiens proposent donc des études pré-rituels fausses qui sont censées obtenir une validation des résultats (nous verrons dans la question suivante ce qu'il en résulte véritablement). Ce taux de réussite personnelle probabiliste est impossible à obtenir. On peut avoir une idée approximative en fonction des principes généraux du rituel, mais il est impossible de dire que c'est à 100% sûr (sinon nous serions reconnus partout dans le monde, même dans les universités, et nous serions très riches, cela se saurait partout). Mais surtout, il est impossible d'obtenir ce taux précis car il y a des variables non-contrôlables. Ce sont différents facteurs impossibles à énumérer, à calculer ou à prévoir, soit parce que c'est inhérent à chacun (comme la psyché, la volonté individuelle), soit propre à des facteurs inattendus (rencontre, dispute, problème social ou économique, etc.), soit encore à des facteurs irréfutables (les mécanismes énergétiques qui n'ont pas encore révélé tous leurs secrets). Tout cela mène à une impossibilité d'obtenir une fiabilité des résultats probante.


Abordons à présent le taux de réussite clientèle d'un praticien. Ce taux se calcule en prenant en compte l'ensemble des clients ayant bénéficié des services dudit praticien et en en faisant la moyenne. Toutefois, il est impossible de déterminer ce taux pour plusieurs raisons. Tout d'abord, la clientèle ne nous informe pas systématiquement de la réussite ou de l'échec d'un rituel. En effet, dans le cas d'un retour affectif par exemple, si le compagnon ou la compagne revient et que le couple se reforme, le client aura tendance à garder cela secret pour éviter d'effrayer ou de fâcher l'autre. Par prudence, il ne donnera donc plus de signe de vie. Ou bien, si la personne n'est pas revenue, le client passera à autre chose et ne pensera plus à nous en informer.


De plus, même si une personne nous appelle pour nous remercier en nous disant que le rituel a fonctionné et que la personne aimée est revenue grâce à notre intervention, nous ne pouvons être certain que c'est effectivement grâce à notre travail. Il est possible que la personne aurait fini par revenir d'elle-même, sans intervention extérieure. Par conséquent, il est impossible de déterminer le lien de causalité et de l'inclure dans une statistique, car cela est faillible.


Ces deux raisons rendent notre taux de réussite praticien totalement faussé. De plus, il convient de souligner que le taux de réussite d'un praticien n'a aucune valeur. En effet, un praticien peut affirmer avoir un taux de réussite élevé sans que cela ne puisse être vérifié. De même, même si un praticien déclare avoir un taux de réussite élevé, cela ne garantit pas que tous les clients obtiendront les résultats escomptés.


Il est donc préférable de se tourner vers d'autres critères pour évaluer la fiabilité d'un praticien, tels que son degré de transparence et de rhétorique, qui seront nécessairement plus gages d'honnêteté qu'un pseudo-praticien annonçant des taux de réussite imaginaires.


2) Faîtes-vous une étude pré-rituel ?

La question qui se pose fréquemment, particulièrement chez les praticiens peu qualifiés, concerne la proposition de certaines pratiques qui visent à rassurer les clients. Cette méthode exploite le biais cognitif appelé « effet de halo », qui consiste en une erreur de raisonnement du cerveau, donnant l'impression que la pratique est sérieuse, scientifique et honnête, alors qu'en réalité il s'agit simplement d'une technique trompeuse visant à altérer la perception et l'impression générale en faveur du praticien proposant le service. Cette technique est couramment utilisée en marketing, en particulier dans le domaine publicitaire.


En ce qui concerne les études, leur réalisation doit être examinée de manière rigoureuse. Il est impératif de demander comment elles sont menées. Il est probable que les praticiens soient évasifs ou déclarent que cela est difficile à expliquer, ou encore que cela ne soit qu'une forme de voyance. Cependant, la voyance, tout comme la magie, la sorcellerie et l'énergétique, n'a pas été prouvée et ne peut être considérée comme une étude. Une étude doit utiliser une méthodologie efficace pour analyser la possibilité de réussite. Par conséquent, la voyance doit elle-même être vérifiée et ne peut donc pas être utilisée comme outil de vérification. Cela équivaudrait à mesurer la taille d'un meuble avec un mètre mal calibré ou erroné, risquant de fournir des mesures incorrectes.


Les études pré-rituel n'existent pas dans nos disciplines ésotériques. Il s'agit d'une invention de charlatans visant à convaincre les clients. Ils ne diront jamais « non » à cette proposition, car cela affecte directement leur porte-monnaie. Dans le cas d'un retour affectif, cela devient encore plus absurde, car il est impossible de déterminer qualitativement et quantitativement la valeur des sentiments. Il n'existe pas d'unité de mesure pour les sentiments, pas de kilogrammes ni de centimètres. Par conséquent, il est impossible de les mesurer. Les études pré-rituel sont une arnaque, et c'est pourquoi il est impossible d'atteindre un taux de réussite de 100 %. Pour ce faire, il faudrait être en mesure de mener une étude véritable, ne retenant que les cas dans lesquels l'efficacité a été prouvée. Mais ce n'est pas le cas.



3) Mais est-ce que ça marche ? Vous n’êtes pas un arnaqueur ou un charlatan ?

Il est également à souligner que la question de savoir si un praticien exerce depuis longtemps ou si ce qu'il fait est efficace est tout aussi inappropriée. En effet, le praticien ne répondra jamais par la négative car, d'une part, s'il est authentique, il est probable qu'il croit en sa pratique et qu'il ait travaillé pendant un certain temps avant de se lancer en tant que professionnel, et d'autre part, s'il est un charlatan, il ne sera pas assez bête pour avouer qu'il va vous arnaquer. Ainsi, un praticien sérieux répondra oui, tout comme un escroc, et il est donc difficile de faire la différence. Par conséquent, poser cette question est considéré comme idiote.


Désormais, voici des questions classiques mais qui sont loins d’être idiotes :


4) Combien de temps pour faire effet ?

Cette question, j’y ai répondu longuement ici, je vous invite à lire l’article en cliquant ici.


5) Comment dois-je me comporter ?

J’y ai également répondu dans un article indépendant, comme pour la question précédente, lisez en cliquant ici.


6) Alors comment ça fonctionne concrètement ?

Comme je l’ai expliqué dans l’article et la vidéo à ce sujet que vous pouvez trouver en cliquant ici.


7) Est-ce que ça enlève le libre-arbitre ?

Là aussi j’y ai répondu dans un article que vous pouvez lire en cliquant ici.


Afin de conclure, il est manifeste que l'ignorance, la souffrance et le désespoir ainsi que le manque de discernement de notre cerveau nous prédisposent à l'abus. À force de rechercher un réconfort à travers une réflexion erronée, nous nous exposons au risque d'être trompés. Si, malgré les éclaircissements apportés, l'on continue à être séduit par un taux de réussite ou une étude pré-rituel, c'est que l'on aspire à rêver et donc à se faire escroquer. Par conséquent, il convient de s'informer de manière approfondie et de considérer les choses avec pragmatisme plutôt que sous l'angle de nos désirs et de nos croyances personnelles.


Toutes les informations relatives au Rituel d'amour ou de retour affectif, telles que les mécanismes, les limites, les arnaques à éviter, les tarifs (prix unique annoncé sur le site donc pas de devis), les modes de paiement, les possibilités, le fonctionnement, le mode d'emploi, les documents à télécharger et remplir, les conseils, etc., se trouvent sur mon site. Il est primordial de bien comprendre tous ces éléments avant de se lancer dans un tel travail, c'est pourquoi je vous invite à lire les liens en intégralité. Compte tenu du fait que je reçois une vingtaine d'appels par jour sur ce sujet, et que les explications durent en moyenne 1 heure, je ne peux pas me permettre de me répéter pendant 20 heures dans la journée, sinon je ne pourrais pas travailler. Il est donc important que vous ayez au moins visionné la vidéo ou lu l'article principal sur le retour affectif, afin que je puisse constater si vous avez tout lu. Dans le cas contraire, je vous renverrai pour que vous puissiez lire ces informations avant de me rappeler. Par conséquent, pour optimiser nos échanges lors d'une intervention, il est recommandé que vous ayez pris connaissance de toutes les informations, ce qui me permettra également de travailler de manière plus fluide. Si, après avoir tout lu, vous avez encore des questions ou si vous souhaitez discuter du rituel après avoir déjà consulté mon site, vous pourrez me joindre au 0663807191 pendant mes horaires d'accueil téléphonique et en présentiel, entre 16h et 23h, 7 jours sur 7, sans rendez-vous spécifique.


Vous retrouverez ici tous les liens pouvant vous communiquer des informations concrètes sur le retour affectif :


Voici le lien sur le retour affectif :


Le lien vers l’article sur le comportement à avoir pendant un Retour affectif :


Le lien vers l’article sur l’éthique du retour affectif :


Le lien vers l’article sur l’explication de combien de temps met un rituel à faire effet :


Le lien vers la voyance dans le but du retour affectif avec mon ami Steve Carlin :


Le lien vers l’article qui parle des arnaques des marabouts qu’il faut éviter :

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.

Sébastien G.A. Le Maôut

Sorcier ∞ Mage ∞ Occultiste

bottom of page